Docteur Michel Lefrancq
Docteur Michel Lefrancq
Le 01/01/2021 à 23:23
Covid-19: pas plus de décès qu'une année normale !

Covid-19: pas plus de décès qu'une année normale !

"c’est bien sur les chiffres de l’INSEE que je m’appuie pour dire que le COVID-19 est à ce jour un non-événement statistique. Entendez par-là qu’il n’y a pas de surmortalité significative en 2020 en France par rapport aux décennies précédentes. Ceux qui m’ont parfois brutalement contredit n’ont à l’évidence rien vérifié d’eux-mêmes, ils ont gobé la propagande telle quelle et en ont fait la leur. Ce point est capital, parce que lorsqu’on élimine ce sur quoi s’appuie la politique de la peur, plus rien de cette politique ne devrait avoir le moindre sens sous l’angle de vue strictement sanitaire.

Il convient donc d’être factuel. Lorsqu’on observe la courbe ci-dessous, on place d’un coup d’œil l’année 2020 et son pic de mars/avril dans son ensemble par rapport aux 70 dernières années. Vous retrouverez les concordances de cette courbe dans les tableaux visibles un peu plus bas. N’oublions pas que depuis 10 ans la mortalité annuelle augmente avec plus de 600.000 morts en France, en raison d’un vieillissement graduel de la population et l’arrivée de la génération des premiers baby-boomers à l’âge moyen de la mortalité, comme le montre la seconde courbe ci-dessous.


deces_1982-2019.png

Source : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2383440

[…]  (voir les passages manquants dans l'article original, lien en bas de page)

Pourcentage des décès du premier trimestre sur la population :

2020 = 1,04 %
2019 = 1,06 %
2018 = 1,06 %
2017 = 1,05 %

Si l’on inclut avril en plus, où déjà l’on ratissait très large sur l’étiquetage COVID des décès liés à d’autres causes, dont tous ceux de la grippe saisonnière, on obtient ceci :

2020 = 1,09 %
2019 = 1 %
2018 = 1,03%
2017 = 1 %

En remontant un peu plus loin dans le temps, de manière non exhaustive, la situation devient « catastrophique » selon les critères actuels :

1985 = 1,11 %
1978 = 1,13 %

Autre vérification pertinente, si l’on compare les pics hivernaux sur janvier/février/mars de chaque année, on voit qu’entre 1975 et 2020 il y a 8 années très comparables à 2020 dont 5 égales ou pires (en rouge). Ramené là aussi en pourcentage, le pic de mars/avril 2020 est de 0,103 % de mortalité. Je vous laisse comparer :

- 2020 : 0,103 %
- 2017 : 0,102 %
- 1997 : 0,100 %
- 1985 : 0,103 %
- 1984 : 0,102 % (pic sur 2 mois consécutifs ! Soit plus de morts)
- 1980 : 0,101 %
- 1978 : 0,107 %
- 1976 : 0,103 % (pic sur 2 mois consécutifs ! Soit plus de morts)
- 1975 : 0,104 %

Quelqu’un se souvient-il qu’on ait arrêté le monde ces années-là, instaurant une dictature politico-sanitaire, ruinant les économies, la santé des gens et sabotant leurs libertés les plus essentielles ? Les faits sont décidément têtus.

À ce constat s’ajoute le fait statistique aggravant que l’âge médian de la population a toujours reculé pour atteindre 41 ans en 2020. Pour le dire autrement, on mourait davantage avant avec une population plus jeune, qu’en 2020 avec une population plus âgée. Et ne parlons pas du fait que ceux qui ont déclenché la maladie survivent à plus de 99 %.

 

survivants_covid.png

Voilà pour les stats. Pour finir sur ce point, rappelons que les preuves s’accumulent que les chiffres COVID sont gonflés de toutes sortes de décès relevant d’autres causes, dont tous ceux de la grippe qui ont statistiquement disparu cette année. Ce qui signifie que tous les chiffres que vous venez de voir sont officiels, mais à l’évidence bidonnés.

[…]  (voir les passages manquants dans l'article original, lien en bas de page)

 

Frédéric Vidal,  pour FranceSoir

https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/les-lendemains-dune-lettre-ouverte-ouverte-qui-fait-du-bruit

À propos de l'auteur

Dr Michel Lefrancq, médecin spécialiste - ORL - médecine intégrative

Commentaires

Publier un commentaire

Les autres articles

Se faire vacciner ou pas ?

Se faire vacciner ou pas ?

Premiers résultats après vaccination massive en Israël et en Grande-Bretagne: des chiffres inquiétants. La vaccination est-elle dangereuse ? (Dr. DELEPINE)

Lire plus

vaccin anti-Covid: danger ?  La mise au point d'un spécialiste.

vaccin anti-Covid: danger ? La mise au point d'un spécialiste.

Le Docteur Louis Fouché, médecin réanimateur, fait le point très clairement sur tous les aspects de la vaccination contre le Sars-Cov-2. Pour tout comprendre sur la question.

Lire plus

Quelles solutions pacifiques à cette crise et ses conséquences... vers un monde meilleur ?

Quelles solutions pacifiques à cette crise et ses conséquences... vers un monde meilleur ?

Comment sortir de la crise sanitaire Covid-19, éviter que cela se reproduise et trouver des solutions aux problèmes majeurs de la planète, pour un monde meilleur ?

Lire plus

Crise Covid-19: le vrai du faux

Crise Covid-19: le vrai du faux

Des médecins et chercheurs indépendants révèlent comment on a fait paniquer les populations, pris des mesures inadaptées, empêché les médecins d'agir...

Lire plus

Anatomie d'une crise - réflexion en profondeur - Jean-Dominique Michel

Un exposé passionnant, une analyse d'une intelligence rare.

Lire plus

Enseignants: dangers du port du masque pour la voix

Enseignants: dangers du port du masque pour la voix

Le Pr. Gautier DESUTER, spécialiste du larynx à l'UCL St Luc, explique quelles pathologies des cordes vocales et de la voix le port permanent du masque fait courir aux enseignants

Lire plus